On a testé Illucity, le 1er parc d'attraction en réalité virtuelle dans Paris

/ Actualité - écrit par jaiina, le 24/11/2018

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Les attractions 2.0 débarquent à Paris! Des expériences originales et immersives réussies.

Illucity innove dans le monde des activités ludiques en plein essor (il n’y a qu’à voir le succès des escape games entre autres) en ouvrant un espace de 1000 m² dédié au loisir en réalité virtuelle, près de la Villette, à Paris.

Escape games, jeux, films, les 20 activités proposées sont toutes réalisées avec des casques et parfois des capteurs pour de nouvelles sensations et expériences. Nous en avons testé quelques unes et avons été largement convaincus. Voici nos petites impressions :

  • Escape "la malédiction du corsaire" : notre curiosité nous a d’abord poussée à tester l’escape 2.0 : bardé d’un casque avec micro, de manettes et d'un bagpack, nous entrons dans une salle…vide. À noter que le matériel est confortable, on ne le sent pas et se prend vite en main. Evidemment, deux équipes de joueurs évoluent simultanément et seront amenées à coopérer. Naturellement, nous ne dévoilerons pas les énigmes ni ce qui va se passer au risque de gâcher les effets de surprise mais l’ensemble est fort réussi. L’immersion est totale dans ce bateau pirate, nous pouvons toucher, soulever des objets, nous gêner (!) entre joueurs et évidemment, interagir. Des éléments externes (bruit, vibrations…) sont ajoutés, renforçant ainsi l'ambiance. Les énigmes sont originales car elles permettent des profondeurs qu’une salle close n’autorise pas.

Petit bémol toutefois car les énigmes ne sont pas si nombreuses que cela et la fin nous est apparue un peu…rapide. Indépendamment de la réussite ou non, la dernière salle mériterait peut-être d’être repensée un petit peu, notamment au vu du prix (30 € par personne).


DR.

 

On devine également tout le potentiel de ce genre d’escape et un renouvellement finalement très facilement envisageable par rapport aux salles « en dur ».

  • Film "Far Beyond" : assis dans un fauteuil et équipé d’un casque, nous voilà partis pour un voyage dans l’espace qui n’a rien de reposant ! Un Star Tours puissance 10 : le fauteuil vibre pas mal, ajoutant davantage de sensations et d’immersion. Âmes sensibles ou sujets aux maux de cœur, soyez prudents. Très réussi notamment le fait de pouvoir regarder partout. Nous avons vraiment l’impression d’être dans l’espace, ce film fait appel à tous nos sens.
  • Jeu "beat saber": outre le casque, nous sommes équipés de deux capteurs censés représenter des sabres et notre but est de trancher des cubes (dans le sens de flèches) qui se dirigent vers nous. Simple mais efficace, ce jeu se révèle vite addictif tant la musique résonne bien aussi dans les oreilles. Les combos s’enchainent, les manettes sont précises. Ca nous a un peu fait penser à la Wii, le casque en plus. Il ne faut pas juste s’imaginer se voir évoluer ! 😊 On a l’air assez ridicule.

Un escape, un film interactif, un jeu, nous avons eu l’occasion différentes sortes d’expériences qu’Illucity propose et nous ne pouvons que féliciter la réalisation technique et l’audace d’une telle salle. Les casques sont agréables à porter (un petit coup de main à prendre pour les régler mais ensuite c’est bon, même pour les porteurs de lunettes), nous n’avons pas éprouvé de désorientation, ni eu mal au cœur. Les images sont belles, les gestes des capteurs précis.

Bémol : le prix des activités pour le temps passé à certaines activités est relativement élevé, notamment pour les jeux, qui passent vite.


DR.

 

Un parc d’activité fort agréable et novateur, dont les activités seront probablement amenées à un rapide renouvellement, pour un plaisir renouvelé, dont la scénographie n'a pas été oubliée avec des nains de jardins chaussés de lunettes VR pour nous accueillir, un espace détente pour débriefer les expériences, des couloirs stylisés...

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island