8.5/10Airnadette

/ Critique - écrit par jaiina, le 27/05/2013
Notre verdict : 8.5/10 - Pour une soirée pleine de folie et de barge-attitude ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Dans le cadre du festival Humour en Capitales, les Airnadettes sont revenus pour deux jours à Paris, au théâtre Marigny et le moins qu'on puisse dire, c'est que ce groupe qui décoiffe est déjanté... Un peu du grand n'importe quoi... Pour notre plus grand bonheur et pour provoquer de sincères crises de rire.

Airnadette
(c) Seb Gosset / Vivement la photo.

Le plus difficile à mon sens est de définir l'humour d'Airnadette : le groupe surfe sur les comédies musicales, fait des allusions à des films, reprend des titres célèbres (l''incontournable Thriller) et le tout à une vitesse à donner le tournis. La troupe joue malicieusement avec le public (méfiez vous, ne soyez pas au premier rang !) et se donne clairement à fond. Parfois, les allusions donnent l'impresssion de ne pas faire mouche mais finalement ce n'est pas grave car cinq secondes plus tard, un nouveau trait d'humour viendra le gommer : en somme, si on ne comprend pas toujours tout, il n'y a pas de risque de décrocher du spectacle. Les références sont tellement fournies et variées que certaines vous emporteront vraiment ! Enfin, l'idée d'inviter un Monsieur Loyal alias Philippe Risotto est heureusement là pour donner un peu de cohérence à l'ensemble, qui est franchement barge et décousu.

Airnadette
(c) Drella Forever.

Les amateurs d'humour qui sortent des sentiers battus (loin des stand ups actuels avec leurs réflexions sur la société, la famille, les couples, Facebook,...) et aiment les spectacles décalés ont la garantie de passer une soirée originale, très rythmée, où l'ennui est banni. Le seul reproche qu'on puisse faire à Airnadette n'est pas celui de chanter en play back (!) mais d'aller parfois un peu trop vite. Certains passages, notamment sur le Roi Lion ou West Side Story, gagneraient à être développés.Airnadette
(c) Drella Forever.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island