7/10aPhone

/ Critique - écrit par jaiina, le 25/04/2013
Notre verdict : 7/10 - Une pièce une peu geek, très déjantée ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

 Autant vous prévenir de suite, si vous vous attendez à une comédie 'classique' sur les dérives, la critique d'Apple, des Iphone, ce n'est pas totalement totalement le cas...Cette réflexion sur notre société de consommation, notre dépendance vis-à-vis des smartphones et à la place croissante qu'ils prennent dans notre vie quotidienne sert de toile de fond à de gros délires, à des sketches loufoques, plus ou moins bien inspirés mais relativement bien ficelés. Nous sommes ressortis le sourire aux lèvres de la pièce.


DR.

L'introduction par Steve Niels de son nouvel aPhone révolutionnaire, qui permet de téléphoner sans téléphoner, juste en pensant est une belle parodie des key-notes de vous-savez-qui...Le sketch suivant continue sur cette idée: un couple assis à une terrasse de café qui ne se parle quasiment plus que par aPhone interposé donne lieu à des échanges cocasses. Et là, le spectacle commence à partir un peu dans tous les sens !

Du prix du café indexé sur le cours mondial à la crise grecque, de l'auto critique même de la pièce et de ses comédiens à l'occasion d'un pastiche d'émission littéraire, à un combat entre deux monstres (je ne vous spolie mais la fin est un joyeux n'importe quoi mais savamment orchestré !)... Le spectacle part vite 'en cacahuète', où on a l'impression que les auteurs et les comédiens ont voulu et pu se faire plaisir. Ils ont réussi à mettre en scène leurs délires les plus fous, sans barrière. Ils se donnent sans compter, ne se prennent pas au sérieux (comment le pourraient ils vu certains costumes ?).


DR.

Les décors sont sobres mais finalement, avec un écran plasma, quelques vidéos et quelques bouts de carton, nous nous plongeons vite dans les différentes séquences décrites.

Quelques petits bémols toutefois : certains sketches sont moins aboutis que d’autres (j’ai personnellement moins accroché la parodie du Masque et de la tablette graphique) et malgré un ensemble drôle, il manque quelques répliques vraiment cultes.


DR.

 En somme, si on aime l'humour barré, les pièces un peu sans queue ni tête, aPhone est faite pour vous.

La pièce se joue jusqu'au 9 mai au Café de la Gare puis reprend le 20 juillet pour une durée à préciser.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island