8/10Atmospheres - Vidéo-Club - Lyon

/ Critique - écrit par camite, le 12/06/2004
Notre verdict : 8/10 - Est-ce que j'ai une gueule d'atmospheres ? (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

A l'heure où les distributeurs automatiques de cassettes vidéo et DVD ont fini de s'implanter un peu partout, Atmospheres passerait presque pour un vidéoclub complètement atypique. Murs ornés d'affiches de films, rayons généreusement pourvus en noms fameux allant de Max Pécas à Martin Scorsese en passant par Jean Renoir et les films de genre, l'endroit a tout de la caverne d'Ali Baba pour cinéphiles en quête de la perle rare. Cécile Delange, la créatrice de l'endroit, évoque ainsi la particularité de la boutique : « L'envie était de changer par rapport aux vidéoclubs habituels. On se place en complément avec des films anciens, de la version originale, des films d'auteurs... tous les genres, westerns, péplums... Mais pas du tout dans un trip intello ».

Pas d'élitisme, mais il faut bien sûr un minimum. Sur les films récents, un certain choix est effectué : « Personnellement, je trouve que les films sont de plus en plus mauvais. Les effets spéciaux et la technique permettent aujourd'hui de pousser le côté esthétique assez loin, mais souvent les scénarios ne suivent pas ». Avec ses réflexes de collectionneuse hérités de ses parents brocanteurs, la jeune femme a ainsi constitué un véritable trésor cinématographique. L'arrière-boutique, notamment, regorge de films très spécifiques que les gens viennent demander ici parce qu'ils savent qu'ils ne les trouveront pas ailleurs. Autre avantage dont ne disposent pas les machines automatiques : « le contact, ce côté très humain. Je pourrais mettre un distributeur mais ça ne m'intéresse pas » avoue Cécile.

Et ça marche : clientèle variée, de nouveaux titres tous les jours (9000 actuellement), « un super bouche-à-oreilles », deux adresses et le lancement d'un service de restauration de DVD. Un commerce de proximité, certes, mais qui fait se déplacer des gens de tous les coins de la ville. Une success story hollywoodienne à échelle humaine.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island