7.5/10Boire, fumer et conduire vite

/ Critique - écrit par jaiina, le 27/03/2013
Notre verdict : 7.5/10 - Drôle, avec un peu de réflexion. Il ne lui manque pas beaucoup pour être vraiment bien (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Pièce dans l'esprit du jeu de la Vérité (il s'agit du même auteur, Gilles Lellouche), qui tout en restant une comédie de boulevard, nous offre quelques moments de réflexion. Notamment sur l'amitié naissante entre trois copains de cellule ou les notions d'interdits dans notre société: nos rapports au tabac, à l'alcool,etc... Et d'autres moments sont à la fois drôles et tendres, lorsque les protagonistes évoquent leurs souvenirs d'enfance ( passage très drôle sur le Tang, cette boisson très ...particulière !).

Boire, fumer et conduire vite
La prison, ça crée des liens.

Comme quoi, trois individus que tout semble opposer peuvent vite sympathiser autour de repères communs. En ne perdant pas de vue non plus qu'il s'agit ici d'une comédie, donc les exemples sont choisis pour leur côté plutôt comique.

On ressent aussi une bonne complicité entre les trois protagonistes, qui sont bien à l'aise dans leur personnage.
Le principal bémol de la pièce revient au personnage féminin, l'avocate commis d'office, Madeleine. Son rôle n'est pas évident à interpréter mais elle a un peu de mal à trouver le ton juste et ne parvient pas à échapper au stéréotype.

En somme, il s'agit ici d'une pièce agréable, qui mêle de l'humour avec un peu de profondeur mais pas trop non plus. Il lui manque juste un peu de rythme et une comédienne plus aguerrie peut être pour passer le niveau au dessus.
La pièce se termine ce samedi : n'hésitez pas à aller la voir d'ici là, sinon, vu son succès, nul doute qu'elle sera prochainement rejouée !

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island