9/10Cabaret

/ Critique - écrit par Luz, le 23/09/2007
Notre verdict : 9/10 - La vie est un grand cabaret (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 3 réactions

Cabaret, on y est, on y reste.

Entrez Mesdames, entrez Mesdemoiselles, entrez Messieurs ! Bienvenue au Kit Kat Klub ! Les dansewoj13955_250
@ Reuters / Philippe Wojazer
uses sont belles, les danseurs sont beaux, tout est magnifique, ici.

Arrivés dans ce fabuleux décor des folies Bergères, mis en scène et modifié spécialement pour accueillir comme il se doit notre cabaret qu'est le Kit Kat Klub, vos yeux se laisseront amadouer, surprendre par ce trop plein de couleurs, de lumière, du Berlin des années trente.
Nos serveurs, et serveuses divinement sexys, vous en conviendrez, vous serviront un petit verre, ou deux soyons fous, afin de vous mettre à l'aise, de vous déshabiller de toute tension, et de vous remettre de vos émotions.

Nos musiciens vont vous faire danser, nos filles, rêver. N'hésitez pas à participer, applaudissez, acclamez, souriez ! Un orchestre aussi bon musicalement et vocalement que physiquement. Certains membres de l'orchestre sont danseurs, chanteurs, partie intégrante du spectacle. Ils vous étonneront, c'est une certitude. Tous ont un rôle bien précis, un personnage, une présence importante pour l'ensemble.

Tenez, laissez-vous porter par les douces formes de Sally, et sa voix, bien entendu. Ne vous laissez pas trop émouvoir par sa triste déchéance amoureuse, elle n'est là que pour dévoiler la situation réelle de Berlin. Claire Pérot la joue divinement bien, c'est vrai, mais mon coup de cœur reste sa doublure Virginie Perrier, peut-être au travers de ses émotions, ou d'un jeu un peu différent, plus vibrant, plus vivant, moins superficiel, mais vous aurez le choix, vous aurez l'occasion de tout découvrir, absolument tout. Admirez les scènes théâtrales, jouées par Arditi, Reggiani, ou encore Geoffroy Guerrier ; faisant toute la différence avec une comédie musicale de bas étage. Mais surtout, laissez vous conduire par Emcee interprété par Fabian Richard, votre maître de cérémonie, qui vous guidera, vous enchantera, par sa voix, par son caractère, et par sa forte prés448043_250
@Stage Entertainment France / Sébastien Mathé
ence.

Même vous, non amateur de Musical, qui rentrez dans le cabaret parce que votre femme, votre collègue, ou votre sœur vous a fait ses plus petits yeux, vous serez séduit. Peut-être hausserez-vous les épaules au début, si vous êtes vraiment difficile, et grognon, mais vite, très vite votre regard sera piégé, rien que par l'atmosphère.

Notre cabaret est dégradant, follement dégradant ! Les costumes ne sont pas de soie et de plumes, ils sont abîmés, ils font d'époque. Tout comme les filles, qui ne suivent pas vos standards Barbie, mais sont belles, dansent bien, avec un zeste de vulgarité et d'humour. Oubliez la politique, oubliez les problèmes économiques : Berlin est magnifique. Nous sommes là pour vous, rien que pour vous, pour vous surprendre, vous amuser... vous passionner. Oh oui, surtout vous, là. Nous réussirons : nous sommes magnifiques.
Si jamais vous apercevez quelques bouts de chair, ce seront certainement ceux de Lulu, ou Rosie, à moins que ce soit une fesse du maître de cérémonie, provocante, pailletée, tatouée du symbole nazi. Amenant à conclure sur la singularité de ce spectacle : l'humour, le cynisme, le rêve, la beauté, la gaieté, le réalisme qui cache un fait historique, la montée du nazisme, cause et conséquence, vu d'un tout petit cabaret à Berlin.

Notre somptueux cabaret restera là pour vous, quoi qu'il se passe, il survivra. Nous aussi. Attendez avant de redescendre, de rouvrir les yeux, fredonnez encore quelques notes en prenant votre métro, en marchant sur le bord de la route. Ne gâchez pas vos impressions.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island