8/10Camille Chamoux née sous Giscard

/ Critique - écrit par jaiina, le 04/05/2014
Notre verdict : 8/10 - Un one woman show pétillant (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Un one woman show enlevé pour les adulescents nostalgiques, mais pas qu'eux !

Le spectacle "Née sous Giscard" s"interroge sur l'époque à laquelle Camille Chamoux a grandi en comparaison avec l'époque actuelle. Cette fameuse génération X.  Camille Chamoux porte un regard pointu sur tout ce qui se passait auparavant et bien des fois avec nostalgie (le fameux 'c'était mieux avant') tout en prenant un malin plaisir à combattre cette dernière avec des propos caustiques qui déclenchent le rire dans la salle. Notamment lorsque certains d'entre nous aiment chiner le dimanche dans les brocantes pour se refaire un intérieur 'comme avant'...


DR
 

Camille Chamoux pratique l'autodérision avec un rare bonheur et porte un regard acéré sur le genre humain et ses compatriotes. Les enfants, les mamans dépressives...Nul n'est épargné par les fourches caudines de son sens de l'observation. C'est le genre de one woman show très positif, rempli de finesse et d'intelligence. Pas d'humour facile et blague gratuite, plutôt la recherche de la finesse, des réflexions acérées. Cette pièce est à la fois drôle et émouvante quant au regard porté sur les années 80, l'époque de Michel Leeb et Roch Voisine et touche une bonne partie des spectateurs qui se retrouvent dans cette parodie.


DR.

 

A part certaines remarques qui peuvent perdre en route un public non cible (trop jeune ou vieux, c'est selon), pas ou peu de bémol à ce spectacle qui tient ses promesses, tant il est gai et enlevé. Un petit conseil : n'arrivez pas en retard sous peine de rater une introduction qui plonge le public dans l'ambiance feutrée des années 70/80. Camille Chamoux est assurément une artiste que nous aurons plaisir à suivre.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island