8.5/10Caroline Vigneaux quitte la robe

/ Critique - écrit par jaiina, le 18/05/2014
Notre verdict : 8.5/10 - Soirée réussie garantie ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Caroline Vigneaux quitte la robe ...et elle a bien fait !

Caroline Vigneaux est une ancienne avocate qui a voulu réaliser son rêve : faire un one woman show. Depuis 2008, elle est devenue une intermittente du spectacle et force est de constater qu'elle a bien eu raison.

Son spectacle est dynamique et enlevé, abordant à la fois des sujets personnels (la réaction de ses parents lorsqu'elle leur annonce qu'elle quitte son travail plein d'avenir pour devenir une artiste, au statut bien plus précaire) ou plus généralistes (les salariés de Pôle Emploi). Toujours avec enthousiasme et sourire. Caroline Vigneaux a le sens de l'improvisation (veillez à ne pas arriver trop en retard au spectacle) et des réparties qui fusent et font mouche. Il s'agit là peut-être un reste de son précédent emploi.


DR.

 

Elle ose beaucoup derrière son air de petite fille modèle, elle parle aussi bien de la simulation d'orgasme à la culture du cannabis en passant par la délation. Toutefois, elle a le mérite d'avoir su trouver le bon dosage pour en faire rire. Elle use également de son physique (que les messieurs trouveront agréable) pour faire des mimiques franchement réussies, qui renforcent ses propos sans les noyer. Il suffit de voir son sketch sur la publicité pour le rugby.

Un petit bémol toutefois : elle joue avec le public pour créer une proximité certaine mais parfois un peu trop. Elle n'a pas besoin de cette béquille pour s'assurer de l'adhésion et gagnerait parfois à moins couper son spectacle avec de tels apartés, notamment avec le monsieur Cuicui du soir.


DR.

 

En somme, vous l'aurez compris, Caroline Vigneaux est une artiste qui nous a séduit par sa fraîcheur et son humour; une vraie et belle surprise.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island