9/10Chapitre XIII, au théâtre Tristan Bernard

/ Critique - écrit par jaiina, le 12/11/2018
Notre verdict : 9/10 - Un vrai thriller policier : mystérieux, avec du gore et de l'humour ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Un polar sur scène ? Pari réussi !

Franz Müller est un scénariste en mal d'inspiration qui décide de partir quelque temps dans un monastère. S'isoler, vivre différemment pour se ressourcer et recommencer à noircir des pages. Mais ce monastère n'est pas aussi calme qu'il n'y parait et des meurtres vont se succéder.

Chapitre XIII est donc une pièce de théâtre policière sur fond historique. Elle nous offre aussi des va et viens dans l'Histoire au temps des Cathares. Costumes, décors et surtout illusions visuelles, tout à est réussi pour nous immerger dans les différentes époques ou lieux. Nous nous retrouvons tantôt dans un champs la nuit, tantôt au poste de police. Les comédiens se changent vite, les personnages sont tous hauts en couleur et bien mystérieux.


DR.

 

Surtout, la pièce ne lésine devant aucun artifice pour immerger le spectateur: on se prend à sursauter, voire à fermer les yeux devant des meurtres bien gores.Les comédiens s'affranchissent de la scène seule pour utiliser toute la salle.

Le scénario est très bien construit, cohérent, digne d'un bon polar. La mise en scène est donc soignée, tant au niveau des décors que des illusions (petits tours de magie qui font leur effet) pour à la fois tenir le spectateur en haleine et lui faire peur aussi.

La pièce fonctionne aussi et surtout par l'engagement total des comédiens.Naturellement, Thomas Ronzeau est impeccable dans cet écrivain/ détective malgré lui, au bord de la folie parfois! Ses partenaires ne sont pas en reste non plus, en incarnant différents personnages. Cette occupation forte de l'espace scénique donne le sentiment de parfois être au cinéma.


DR.

 

En somme, Chapitre XIII est une pièce singulière tant il est rare de voir des enquêtes policières sur scène. Mais ici, grâce à un scénario cohérent, des acteurs engagés et une mise en scène immersive, le spectateur frémit, rit et ne peut qu'adhérer.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island