6.5/10Dragons, entre science et fiction

/ Critique - écrit par Danorah, le 20/05/2006
Notre verdict : 6.5/10 - Plein les yeux (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 3 réactions

L'exposition constitue une découverte plus qu'une étude exhaustive de ces sympathiques bestioles, mais dispose néanmoins d'atouts esthétiques non négligeables.

Une exposition sur les dragons... Vous en rêviez ? Non ? Ils l'ont fait quand même ! Le Muséum National d'Histoire Naturelle vous propose jusqu'au 6 novembre de vous immerger dans le monde fantastique de ces grosses bébêtes, repoussantes pour certains, fascinantes pour d'autres, mais qui laissent rarement indifférent. Bref état des lieux.

Partie intégrante de l'imaginaire collectif, susceptibles d'attirer des publics disparates dont les attentes varient du tout au tout, les dragons ne sont pas un sujet évident à aborder, au contraire. Comment satisfaire la curiosité de chacun sans ennuyer les autres ? L'exposition semble avoir pris le parti de l'interactivité et du visuel, au détriment des aspects plus intellectuels de la chose... Soit. L'endroit est aménagé avec inventivité, et l'atmosphère mystérieuse vous plonge sans détours dans le monde imaginaire des dragons. D'ailleurs, des dragons, vous en verrez partout, absolument partout - normal, me direz-vous. Oui, mais. Cette débauche démonstrative manque un peu de sens et de substance. Si l'exposition suit quelques grands axes de réflexion (De quels animaux réels tient le dragon ? Quel est le rôle que lui attribuent les différentes croyances ? Que symbolise-t-il ?...), les réponses apportées sont le plus souvent succinctes et manquent de profondeur. Vous apprendrez par exemple avec un émerveillement non dissimulé que si les dragons représentent le Mal dans la culture européenne, il en va tout autrement en Asie, où il est surtout reconnu comme une entité protectrice. Passé quelques illustrations de cet état de fait, vous n'en saurez pas beaucoup plus.

Pour le reste, les innombrables représentations de dragons (sculptures, statuettes, objets en tous genres) ont de quoi faire travailler l'imagination, à défaut d'instruire en profondeur. A cela s'ajoutent des extraits de films mettant en scène des dragons, d'un intérêt plus ou moins douteux, de nombreuses activités destinées aux enfants, qui risquent de laisser les adultes de marbre, et quelques textes explicatifs disséminés çà et là (quand même !). On regrettera un certain manque de lisibilité et d'organisation au cours de la visite, compensés par le déroulement non linéaire de celle-ci, ainsi que par l'esthétisme qui s'en dégage.

Dragons, entre science et fiction est à prendre comme une invitation à entrer dans la mythologie des dragons, mais en aucun cas comme une étude exhaustive de ces sympathiques bestioles. Si vous êtes intéressés par le sujet, l'approfondissement de celui-ci passera par la consultation de quelques livres spécialisés, plus sobres et complets. Le plus difficile semble avoir été de concilier les attentes de publics très différents, du fait de l'attractivité du sujet traité. En découle une exposition loin d'être parfaite, mais qui dispose néanmoins d'atouts esthétiques non négligeables.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island