8/10Entrez et fermez la porte

/ Critique - écrit par jaiina, le 12/02/2014
Notre verdict : 8/10 - Une belle pépite, qui gagne à être davantage (re)connue (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Une pièce originale qui met à nu des personnages féminins, dissèque les jeux de pouvoir, la communication, la séduction. Belle surprise que cette pièce d'auteur.

'Entrez et fermez la porte' fait partie de ces pièces pas forcément les plus connues mais qui méritent le détour par la qualité du texte et de la performance des comédiennes qui lui donnent vie.Entrez et fermez la porte
DR.

En effet, plusieurs jeunes femmes entre seize et vingt ans sont amenées ici à passer un casting, où le metteur en scène (voix de Jacques Higelin enregistrée) reste volontairement dissimulé et ne leur parlera quasiment pas, sauf en posant quelques questions, volontairement vagues ou bien décalées.  Dès lors, des quasi monologues vont naître et ces femmes, aux caractères différents et bien singuliers, vont être amenés à avoir des réflexions sur leur vie, leurs doutes, leurs aspirations. Seules, orientées par quelques mots, elles vont se mettre à nu, évoluer, changer sous nos yeux. Leurs limites sont testées (jusqu'où sont-elles prêtes pour obtenir leur rôle ? Tricherie sur l'âge, question du nu à l'écran...), leur assurance aussi. Car à vingt ans, on croit toujours tout savoir...sans que ce soit le cas (la réponse à "qu'est ce que la galanterie ?" donne lieu à de surprenantes réponses). Peu de personnalités classiques mais plutôt un patchwork où chacune d'entre nous pourra peut être se reconnaître en partie. Que ce soit l'Amoureuse (très bonne prestation de Léa Dauvergne) ou de Sandrine (idem, Armelle Abibou nous a donné une bonne impression).

Entrez et fermez la porte
DR.

Trois bonnes raisons pour aller découvrir 'Entrez et fermez la porte' : la palette de personnages est variée mais recherchée, le texte est beau, précis, concis et bien servi par une mise en scène minimaliste mais suffisante. Pas d'artifice pour galvauder l'ensemble. Enfin, les comédiennes gagnent à être connues car elles n'incarnent pas leurs personnages, elles les vivent.

Juste deux petits regrets : la fin est un peu trop évasive et brutale (le public ne savait pas forcément que la représentation était finie) et mystérieuse. Et je reste un peu sceptique sur la voix off. Certes, la voix de Jacques Higelin s'accorde bien avec l'ensemble mais le fait qu'elle soit enregistrée trahit un manque d'émotion. Certes, le metteur en scène se veut le plus discret possible mais là, l'enregistrement est trop abrupt, mécanique.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island