8/10Le FIEALD

/ Article - écrit par jaiina, le 13/03/2013
Notre verdict : 8/10 - Concept original pour soirée décalée (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Le FIEALD, Festival International d'Expression Artistique Libre et Désordonné, est une scène ouverte, une expérience unique en plein Paris où n'importe qui peut, pendant 5 minutes, monter sur scène, être devant un vrai public, se présenter, tenter de se faire connaître, quel que soit son talent et sans piston.

Je ne connaissais pas le principe en y allant dimanche dernier et ai découvert un monde où la notion de parrain, de bénévolat, d'entraide dans ce milieu artistique qui a la réputation d'être assez fermé, prend tout son sens. Ici, il suffit de se présenter (avec assiduité tant la demande est forte tout de même) vers 19h30 pour tenter de faire partie des dix artistes sélectionnés qui monteront sur scène une heure faire... ce qu'ils veulent !

Les artistes sont libres dans ce qu'ils veulent présenter mais ont pour seule contrainte de respecter un délai de 5 minutes. Pas toujours évident à tenir d'ailleurs. Et c'est cela aussi qui fait le charme de cette scène ouverte : on sent que les artistes en sont à leurs débuts, ils se rôdent. Pas toujours évident de tenir 5 minutes devant une salle bondée (car oui, le théâtre Trévise affiche complet, beaucoup d'habitués visiblement). Ainsi, j'ai compati pour Pinlu qui n'a pas pu finir son sketch sur l'évasion... Et ai eu un coup de coeur pour Mathieu Mocquant, qui nous a bien fait rire avec son sketch sur l'éducation en prison : on le sent rôdé, sûr de lui. Et son humour fait mouche.


Mathieu Mocquant.

De même, pour Charly Nyobe qui a ouvert la soirée : sketch de pur stand up prometteur mais au débit trop rapide. On sent bien la contrainte des 5 minutes peser sur ses épaules : il a beaucoup d'idées, de remarques et de vannes mais parle trop vite et sans trop de fil de conducteur. À suivre...Les coups de coeur de la soirée vont à Tano pour son sketch sur le militantisme corse et à Mathieu Mocquant pour la prison.


Charly Nyobe

Un sketch, un numéro de danse, une chanson : tout est possible, sous l'oeil complice d'une équipe d'animation virevoltante et enjouée et de parrains prestigieux. Dimanche 10 mars, il s'agissait de Tano et Yann Stotz, la semaine, ce sera Vérino. Bref, que des noms prestigieux. Autant d'humoristes qui se souviennent de leurs débuts et viennent donner un coup de main.


L'un des parrains et coups de coeur de la soirée.

En somme, vous l'aurez compris, si vous voulez passer une soirée originale, vous divertir, être surpris et passer une bonne fin de week end sans vous ruiner, je vous conseille d'assister au moins une fois à une représentation du FIEALD !

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island