8/10Higuma - Paris

/ Critique - écrit par Aurélie, le 27/03/2008
Notre verdict : 8/10 - Ramen ta fraise au Higuma ! (Aïe) (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 15 réactions

Non, la cuisine japonaise ne se résume pas aux classiques sushis-brochettes, on commence enfin à le savoir. Si vous êtes amateurs de nouveaux goûts et de recettes atypiques, et que vous avez la chance d'habiter en région parisienne, le restaurant Higuma est un passage obligé. Au programme : ambiance originale et nourriture, hmm...

Rue Sainte Anne (métro Pyramide), une pléthore de restaurants japonais vous attendent. Si vous n'êtes jamais passés dans le coin, vous risquez d'être surpris : là, clairement, on ne mise pas tout sur la déco. Dans le meilleur des cas, les restos ressemblent à une cantine un peu cheap. Heureusement, il ne faut pas se fier aux apparences ; poussons donc ensemble la porte du Higuma, au 32 bis de cette rue atypique.

Tous les habitués vous le diront : si vous voulez manger tranquillement et ne pas faire la queue à l'entrée (oui, parfois, une troupe de parisiens attend sur le trottoir qu'une table se libère), il faut venir à contre temps : dès midi pour déjeuner, ou aux alentours de 19 heures pour un dîner parfait. Au-delà de ces horaires, le simple fait de voir la file d'attente peut dissuader même les plus endurants.

Dans la première salle, vous pouvez vous asseoir au comptoir, en face des cuisiniers. Parfait pour les curieux qui veulent être impressionnés, mais attention à l'odeur de cuisine assez peu glamour qui ne manquera pas de s'accrocher à vos vêtements. Les deux autres salles sont plus calmes et spacieuses. Mais partout, la même déco - ou plutôt la même absence de déco : des autographes de stars (françaises ou non) collés massivement, et c'est tout. Même le mobilier manque cruellement de classe. Mais ce n'est pas ça qui va nous empêcher de goûter deux ou trois plats.

Pour environ 10€, vous aurez droit à une entrée et un plat. Exceptionnellement copieux, ce repas vous laissera sans doute plus calé qu'après trois Big Mac. Voilà, ceux qui privilégient la quantité à la qualité sont rassurés. Occupons-nous maintenant des autres. En entrée, difficile de passer à côté des Gyozas, ces raviolis à la consistance exceptionnelle (croustillante dessous, très fondante au milieu). Ceux du Higuma sont moyens, et manquent peut-être un peu de goût. En plat de résistance, tout est ravissement pour le palais : le Yakinikudon, morceaux de bœuf aux oignons sur un lit de riz, est tout simplement inoubliable. Pour un dépaysement à la Naruto, laissez-vous tenter par les Ramen, ces bouillons garnis de nouilles, légumes et viandes, que vous aurez sans doute du mal à finir. Les amateurs de saveurs relevées craqueront pour les Kimuchi Ramen, au chou piquant. Là, on atteint carrément le septième ciel culinaire.

Du côté du service, il est loin d'être insistant et saura parfois se faire un peu trop oublier. Si vous souhaitez être dorlotés, ce n'est clairement pas le lieu adapté. Mais honnêtement, lorsque vous aurez commencé le repas, vous ne vous soucierez plus ni de la décoration, ni du service un peu léger, ni de vos voisins de table bruyant.

Vous l'aurez compris : avec ses airs de cantines pour Salarymen, le Higuma ne paye pas de mine, mais il se classe tout de même aisément parmi le top 5 des restaurants parisiens surprenants. Sa cuisine succulente pour un menu varié, et aucune mauvaise surprise à l'addition, vous feront très rapidement oublier ses petits défauts.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island