8.5/10Un homme trop facile

/ Critique - écrit par jaiina, le 12/02/2013
Notre verdict : 8.5/10 - Une pièce pas facile mais qui fait mouche (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Une pièce pas forcément à vocation comique même si certains passages ou situations sont drôles mais dont le mérite tient à la fois à l'originalité du sujet (et son traitement) ainsi qu'à la performance du duo Roland Giraud/ Jérôme Anger.

Un sujet original donc, où l'on assiste à une pièce dans une pièce, où l'on voit les coulisses du théâtre, le trac des comédiens à quelques minutes du lever du rideau. Comment se prépare un comédien ? Quels sont les rapports avec les critiques, l'habilleuse, la famille qui vient à la première ?

Mais surtout la pièce prend une autre ampleur lorsque le comédien entame un dialogue avec le 'véritable' Alceste via un miroir. Un Alceste cynique, caustique qui juge qu' Alex est trop bon pour l'interpréter avec justesse. Les joutes verbales de ce duo impeccacle nous poussent à la réflexion sur nos comportements par rapport au monde, sur les rapports des hommes entre eux et sur le respect de notre moralité et de nos valeurs lorsque nous sommes confrontés au quotidien. N'est- ce pas trop facile de tout critiquer lorsqu'on se tient volontairement à l'écart du monde ?

Un homme trop facile
DR.

Ainsi, la fille d'Alex accentue cette problématique : Alex se veut généreux et vertueux mais a du mal à accepter ce trait de caractère chez sa fille. De même, le jeune Odon critique le théâtre et le monde, tout en écrivant une pièce de théâtre mais "expérimentale" : en somme, il critique ce qu'il veut atteindre.

Un petit bémol toutefois pour le rôle de Célimène, moins développé que les autres. Elle incarne bien le rôle volontairement cliché de l'actrice frivole et superficielle mais gagnerait à apporter également de la profondeur. En même temps, ne parvient- elle pas à faire succomber Alceste et donc à lui faire renier ses principes ?


DR.

En somme, une pièce drôle sans être légère, qui soulève de vraies problématiques et menée de main de maître par le duo Roland Giraud/ Jérôme Anger.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island