10/10I Was Looking at the Ceiling and Then I Saw the Sky

/ Critique - écrit par jaiina, le 14/06/2013
Notre verdict : 10/10 - This sky is beautiful ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

I Was Looking at the Ceiling and Then I Saw the Sky clôt une année faste pour le théâtre du Châtelet, surtout si on se place du côté comédie musicale.

I Was Looking at the Ceiling and Then I Saw the Sky
John Adams.

Ici, une fois n'est pas coutume, il s'agit d'une oeuvre récente dont l'histoire gravite autour du tremblement de terre de Los Angeles en 1994. John Adams en montre l'impact sur sept jeunes issus d'ethnies, de couches sociales différentes, donnant ainsi prétexte à une variété musicale des plus réussies. Contrairement aux comédies musicales plus classiques, les numéros s'enchaînent sans intermède 'parlé'. Ces sept protagonistes reflètent la multi- culturalité américaine: le policier blanc qui essaie de résister au cynisme et au racisme anti-noir (on pense ici à l'affaire Rodney King), la journaliste bien sous tout rapport qui cherche le scoop, l'afro- américaine, mère de plusieurs enfants issus de pères différents qui a du mal à joindre les deux bouts,... Autant de personnages écorchés par la vie qui vont exprimer leur joie, leur peine, les vicissitudes de leur vie au travers de chansons inspirées, sur des thèmes pas forcément évidents: le planning familial et l'usage du préservatif (original pour une comédie musicale !), la recherche de l'identité sexuelle, la remise en question du système judiciaire (les peines pour les multi récidivistes)...

I Was Looking at the Ceiling and Then I Saw the Sky
DR.

Pari audacieux réussi, aussi bien sur le fond que sur la forme: l'utilisation de vidéos et d'une scénographie particulière donnent vie aux décors à la base très dépouillés. Des personnages de fictions prennent vie (le juge fédéral), un planning familial est ainsi reconstitué sur scène,etc.. Que de créativité, d'ingéniosité et d'humour aussi.

En somme, il s'agit ici une pièce originale aussi bien dans les thèmes abordés que dans leur mise en scène. Rien à redire si ce n'est que nous souhaiterions que le rideau ne tombe pas, pour pouvoir suivre les péripéties et les destins de ces protagonistes, suite au tremblement de terre qui va remettre en question leurs certitudes.
Un petit bémol, mais qui n'en est pas vraiment un: vous l'aurez compris, il ne s'agit pas d'une comédie musicale traditionnelle mais plutôt de réflexions chantées sur la société américaine contemporaine. Un seul regret, trop peu de dates. Un seul conseil : allez voir cette pièce, elle d'une richesse et d'une profondeur rares.

I Was Looking at the Ceiling and Then I Saw the Sky
blue Sky.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island