8.5/10Jacques Brel ou l'impossible rêve

/ Critique - écrit par Matou, le 28/05/2009
Notre verdict : 8.5/10 - Mission impossible, pas pour Brel (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Non Jacques Brel n'est pas ressuscité. Mais son aura est intacte et pour vous le prouver, nous vous invitons à aller découvrir les morceaux choisis de sa vie dépeints en chansons, textes et comédie...

A l'occasion du 30ème anniversaire de la mort de Brel, reprise exceptionnelle du spectacle musical à succès sur sa vie et son œuvre!

Après être resté à l'affiche pendant 15 mois à Paris, aux Etats-Unis, en Russie et au Japon, ce spectacle musical revient à Paris et vous emmène dans l'univers de Jacques Brel. Trois personnages, deux musiciens pour recréer les passions, les souffrances, les joies et les rêves d'un homme de défi, allant toujours plus loin, de l'Olympia aux plateaux de cinéma, de Don Quichotte aux Iles Marquises, bravant la mort, parcourant les mers sur son bateau et le ciel dans son avion... toujours en quête d'un impossible rêve.

Admirateur acharné de Brel, vous avez été bercé dans votre enfance par cet interprète passionné. Néophyte, vos connaissances se limitent aux standards et « ne me quitte pas » est à peu près la seule chanson que vous vous sentez capable d'entonner... Vous trouverez tous une bonne raison de courir admirer le spectacle. Les plus mordus attendront leur chanson préférée et les autres découvriront au fil des tableaux les moments forts de la vie de l'artiste !

Le spectacle d'André Nerman est un mélange subtil de chansons, poèmes déclamés, et danses enflammées. Les trois interprètes sont habités par Brel et relèvent le défi de raconter sa vie avec rythme et passion. Deux chanteurs et un pianiste (selon le soir choisi, les interprètes ne sont pas les mêmes) se donnent la réplique avec complicité et ardeur. André Nerman est Brel ; pas de plagiat à l'extrême mais une appropriation du personnage avec force, talent et discrétion. A ses côtés l'interprète féminine, représente les femmes qui ont compté dans la vie de Brel. Elle nous transporte au rythme de son déhanchement sensuel et de sa voix rayonnante. On vous souhaite de l'entendre interpréter pendant les rappels « les vieux amants ».

Les émotions sont changeantes : du rire aux larmes, de la tendresse à l'émotion, on suit avec intensité Brel, ses passions, ses quêtes, ses rages.

Le théâtre Marsoulan est une petite salle mais la proximité de la scène rend encore plus intime le temps de partage avec les artistes. L'invitation de Brel à l'accompagner jusqu'au bout de son rêve est émouvante. On se laisse embarquer sans aucune difficulté. Cela explique sans doute pourquoi le spectacle est à l'affiche depuis plusieurs mois, après avoir effectué une tournée internationale. Un moment nostalgique et chaleureux qui séduira petits et grands !

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island