8.5/10Jesus Christ Superstar Live Arena Tour

/ Critique de dvd / blu-ray - écrit par jaiina, le 10/07/2013
Notre verdict : 8.5/10 - Jésus Rocks ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Athanagor avait déjà rédigé la critique du film issu de la comédie musicale d'Andrew Lloyd Webber et en avait déjà dit du bien : suite au visionnage du dvd, nous ne pouvons que confirmer la puissance, l'émotion et la permanence des musiques du compositeur.

Jesus Christ Superstar Live Arena Tour
DR.

Ici, il ne s'agit plus du film mais d'un retour aux sources et à la captation de la comédie musicale elle-même, dans le souci qu'a Universal actuellement de proposer au plus grand nombre des oeuvres prestigieuses telles que le Fantôme de l'Opéra ou Love Never Dies, et ce, toujours dans des lieux prestigieux (l'O2 Arena à Londres).

La mise en scène surprend de prime abord : elle est résolument moderne et s'inspire notamment des mouvements protestataires des Indignés. Les looks sont rock, voire grunge, les décors ne sentent pas le velours ni le vernis mais les échelles et le métallique. Point de toge mais des costumes, des jeans et des écrans géants, des téléphones portables ; comme pour montrer que le texte et les musiques sont intemporels et qu'ils font encore mouche à l'heure actuelle. Puristes des comédies musicales soignées, classiques, cette nouvelle mise en scène peut vous choquer mais elle a le mérite de la désacraliser, la faire descendre dans la rue. Les décors changent mais les magnifiques voix demeurent toutefois avec l'Arena qui amplifie la pureté des sons.

Jesus Christ Superstar Live Arena Tour
Quand je vous disais que c'est moderne !

Jésus apparaît au début comme une pop star qui se laisse prendre un peu à son propre jeu dans une Jérusalem, transformée en une sorte de night club. Mais il est vite débordé par la misère qui l'entoure, l'envahit, l'oppresse... Il s'interroge, doute, questionne Dieu. Ses trois dernières années l'ont épuisé et après avoir demandé à Dieu comment son sacrifice pourra être utile, il l'accepte.

Ce spectacle offre aussi la part belle à Judas dont le point de vue, la relation amour/haine envers Jésus est très élaborée et détaillée. Judas aime Jésus mais lui reproche de trop s'être fourvoyé. Toutefois, une fois sa trahison commise, il doute et souhaite malgré tout savoir si Jésus pourra encore l'aimer. Il reproche à Dieu de l'avoir choisi, lui, pour commettre cet acte de trahison.

Évidemment, il ne s'agit là que d'un résumé succinct du spectacle, qui est également un résumé de la Bible. Que les croyants me pardonnent donc tous les raccourcis. Sans entrer davantage dans le fond du texte, la forme est particulièrement réussie donc : visuellement, vocalement. Les grands moyens ont été déployés pour que le spectateur s'immerge dans l'histoire et les chansons.

À noter également que les bonus valent le détour : d'une part Andrew Lloyd Webber nous offre, au détour d'une interview, la genèse de l'histoire, les partis pris (à la base, il ne devait pas s'agir d'une comédie musicale mais juste d'un album rock !) et d'autre part, un making of du spectacle nous permet d'apprécier et de mesurer les efforts nécessaires à la conception d'un tel spectacle.

Jesus Christ Superstar Live Arena Tour

En somme, il s'agit ici d'une vision ultra moderne de cette comédie musicale classique, où les musiques et les textes nous transportent toujours autant mais qui pourrait déboussoler certains fans traditionnels du West End et/ou de Broadway.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island