8/10Jorkyball - Football en salle à 2 contre 2

/ Critique - écrit par Filipe, le 03/09/2005
Notre verdict : 8/10 - Le foot en cage ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 16 réactions

Dérivé du football, du billard et du squash, le Jorkyball est un sport inventé en 1987, qui se joue à deux contre deux dans un espace clos de dix mètres sur cinq divisé en deux parties égales, l'objectif étant pour chaque équipe de mettre le ballon un maximum de fois dans le but adverse.

La surface de jeu...


Le terrain est divisé en deux parties égales, séparées par une ligne médiane, d'où sont transformés les coups francs. Deux autres lignes divisent les zones de chaque équipe, permettant de visualiser la zone d'engagement et la hauteur du point de penalty. Le sol est en gazon synthétique. Les murs sont en Plexiglas sécurisé et en panneaux opaques de couleur blanche. Quant au plafond, il est matérialisé par un filet en Nylon, provoquant généralement de curieux rebonds. Les dimensions des buts sont de 1m sur 1m.

Le ballon...

L'objet de toutes les convoitises présente un diamètre de 14 cm, est recouvert de feutrine, gonflé à 160 g de pression et pèse aux alentours de 250 g.

Les règles du jeu...

Le Fair-play est le maître mot du Jorkyball. Ainsi, les contacts entre les joueurs sont interdits. Le ballon doit toujours être en mouvement. Tout joueur mettant un genou ou une main à terre provoque un arrêt de jeu et offre un coup franc à l'équipe adverse. Les tacles, attaques par derrière et autres actes d'anti-jeu sont donc proscrits. Il est interdit de pénétrer dans la zone de défense adverse. Enfin, il est à noter que l'équipe qui marque est celle qui engage le point suivant.

Les équipes...

Chaque équipe est composée d'un attaquant et d'un défenseur, les rôles s'inversant à chaque set. Le défenseur est chargé de bloquer les tirs adverses et ne peut conduire le ballon au delà de la ligne de penalty adverse, ou de dépasser la ligne médiane sans le ballon, mais il peut, tout comme l'attaquant, marquer des buts. Ce dernier doit donc marquer, en s'aidant s'il le souhaite des parois latérales du terrain ou bien du filet servant de plafond, mais il ne peut franchir la ligne d'engagement adverse. Il se charge, en outre, des coups francs et des penaltys de son équipe.

Le score...

Le match se termine lorsqu'une des deux formations a remporté trois des cinq sets prévus, chaque set (exception faite du cinquième) étant attribué lorsqu'une équipe atteint sept buts. Au cinquième set, deux points d'écart minimum sont nécessaires. Si cet écart n'est pas réalisé au 11ème but, le set est adjugé après cinq penaltys tirés par les attaquants de chaque équipe.

Le prix...

Il faut compter de cinq à sept euros par personne, pour quarante-cinq minutes à une heure de jeu. Heureusement, des abonnements sont généralement proposés par les salles de jeu, ces dernières étant pour la plupart accessibles du lundi matin au dimanche soir, ainsi que les jours fériés.

En somme...

Sport d'opposition et de déplacement, le Jorkyball est encore peu connu en France mais s'adresse à un public relativement large. Il existe déjà de nombreux clubs en France : à Alfortville, Avignon, Biarritz, Istres, Montpellier, Nîmes, ou Saint-Étienne. Il se joue également en Espagne, au Portugal, en Italie et jusqu'au Mexique. Physiquement très intense (le jeu y est court et vif, et il n'y a que très peu d'arrêts de jeu), le Jorkyball est une manière ludique de développer à la fois ses réflexes et son endurance. Qu'elle se pratique en loisir ou en compétition, cette discipline hybride est un moyen sûr d'évacuer les tensions de la semaine et de passer un bon moment avec ses vieux amis ou ses collègues de bureau. Alors, à vos serviettes !

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island