7.5/10Un jour c'était la nuit

/ Critique - écrit par jaiina, le 20/07/2014
Notre verdict : 7.5/10 - La mort vous va si bien ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Une comédie grinçante et diabolique sur l'usure du couple ! Décalée et bien originale

'- Chéri, je t'ai empoisonné...Tu m'aides à débarrasser ?

- Ah, d'accord, je finis de lire mon article avant...'

Voici une sorte de dialogue qu'on pourrait trouver dans cette pièce bien singulière sur l'usure du couple, les non-dits. Pas de scène de ménage, de cris, non juste l'empoisonnement comme solution au problème de la vie à deux.


DR.

 La pièce se distingue dans son traitement de la situation : le mari s'affole mais pas tant que cela, il en va même à réconforter sa femme qui se plaint à l'avance de rester seule. En une heure, ce couple va offrir une palette de sentiments : ressentiments qui surgissent, les colères et rancune étouffées, les rêves non réalisés. Le manque de communication apparait le problème clé de la relation. Un moment drôle illustre bien le propos. La femme pense empailler son mari, une fois celui-ci décédé. Pour l'avoir parfois auprès d'elle quand elle en a besoin, puis le faire disparaître selon son humeur. La taxidermie comme solution à l'étouffement et la promiscuité dans le couple.

Un jour c'était la nuit réussit à rendre une situation assez dramatique, la mort, en un moment léger et drôle, versant parfois dans l'absurde. Grâce notamment aux deux comédiens, Philippe Lelièvre et Sophie Mounicot, qui se complètent et se répondent parfaitement.


DR.

 Un petit bémol toutefois : la pièce, tout en huis-clos, présente quelques longueurs et la fin est un peu trop prévisible...

En somme, Un jour c'était la nuit est une réflexion intéressante, menée avec finesse et humour, sur le couple, le rôle de l'homme dans le couple (il lit tout de même Elle et regarde le patinage artistique).

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island