7.5/10Lang Toï : le Nouveau Cirque du Vietnam en beauté

/ Critique - écrit par Guillaume (), le 30/06/2011
Notre verdict : 7.5/10 - Lavis de village (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 3 réactions


Nguyen Phuong.
Lang Toï, mon Village, le spectacle du Nouveau Cirque du Vietnam se tient jusqu'au 23 Juillet prochain à la grande halle de la Villette.

La troupe de cirque alterne les numéros de jonglages, de contorsions, d'acrobaties et d'équilibristes à travers l'histoire, mise en scène, d'une journée typique de leur village, au Vietnam. Du chant du coq jusqu'au coucher du soleil, du travail agricole jusqu'aux flirts amoureux.

La troupe propose un très beau spectacle. A mille lieux du cirque traditionnel, même si l'on en sent parfois les ficelles car les scènes sont tout de même découpées selon des numéros, l'histoire et plus exactement sa mise en scène prend le pas sur tout le reste.


Nguyen Phuong.
Comment ne pas être sensible à la beauté de la mise en scène ? D'une simplicité extrême : une toile de fond en lamelles de bois qui laisse parfois deviner des ombres, des morceaux de bambous, de toutes tailles, qui sont successivement assemblés pour servir de décor ou de structure à une performance. Le bois marque ici son empreinte calme et sereine.

Sobrement vêtus, les artistes évoluent avec une certaine grâce, et parfois un sens du comique. Mais ce n'est rien à côté des éclairages, vraiment réussis. Grâce à un clair obscur qui illumine les formes, la beauté des corps est renforcée. Voilà de quoi s'extasier. Bien plus, finalement, que des performances athlétiques.

Sans oublier la musique, jouée la plupart du temps par des musiciens présents sur scène, qui donne vie à tout ce petit monde. Rythmant la moindre cascade, soulignant une démarche gracieuse, les notes son prenantes.

Seul bémol dans la mélodie : le rythme inégal de la création. Tantôt le ralenti est tel que l'on se surprend à bailler. Tantôt l'élan apparaît soudainement, nous rappelant à la réalité. C'est le cirque !

Au final, Lan Toï est délicieux à savourer.


Nguyen Phuong.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island