Les créateurs du Salon POP'up : Caroline Tannous (Les Jupons de Tess)

/ Actualité - écrit par Guillaume (), le 06/05/2011

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Krinein profite de la tenue prochaine du salon POP'up à la Cité des Sciences et de l'industrie (le 14 mai 2011), pour vous proposer une série de portraits de créateurs et créatrices qui y seront présents.

Aujourd'hui, Caroline Tannous des Jupons de Tess est à l'honneur ! Laissons lui la parole...


DR.
41 ans, petite fille du peintre Guv, Caroline baigne dès son enfance dans un univers artistique. Passionnée par la mode, elle dessine et réalise très tôt des robes d'époque pour ses poupées.
Diplomée en 1996 d'un MBA en Marketing de Luxe et en Strategic Management, elle acquière au travers de ses expériences un sens aigu de l'esprit Couture.

L'année 2006 marque un tournant dans sa vie : "Lorsque le temps d'avant renoue avec l'onirisme le plus charmant..." L'histoire d'une jeune femme qui observant le gonflant des courbes de son ventre se surprend à imaginer comment exprimer la beauté naissante de sa petite fille Tess.
Ainsi est née cette ligne de sous-vêtements féminins tel un nénuphar émergeant à fleur de peau.

 

Les Jupons de Tess est une marque de lingerie Française dont les collections sont influencées par l'élégance de la femme du XVIIIème Siècle.
Epoque très marquée par "l'Art de la toilette" et la coquetterie des femmes. Symboles de l'époque, volants et rubans agrémentent les différentes lignes. Ces collections "Boudoir" sont réactualisées en une ligne glamour de corsetterie et de lingerie de nuit, pour une femme qui au gré de ses envies se veut coquette,  sulfureuse ou mutine.

Les pièces qui évoquent le plus cette période : corsage étroitement moulé par un corset, la présence de soies, une influence de la mode Anglaise : pièces en voile de coton, robe de mousseline blanche à taille haute...


DR.
La collection se veut poudrée, et les matières travaillées nobles et raffinées.

Drapés de mousseline, dentelles « Leavers » et soies se mélangent dans cet univers couture.

L'inspiration démarre quelquefois sur un détail qui prend forme ensuite. Ce détail peut être une façon de nouer un ruban, un décolleté, une manche, une motif... Et l'imagination fait le reste.

 

Un salon grand public, comme le salon POP'up, nous permet de toucher directement notre coeur cible. L'idée conductrice serait de démocratiser le luxe.

La plus grande nouveauté cette saison, est le lancement de la toute nouvelle ligne plus abordable : LJT. Aussi créative que sa grande sœur, mais avec des prix plus doux. Des couleurs tendres et acidulées, melon ou menthe à l'eau, des pièces adorables et mutines.

Une véritable gourmandise à découvrir sans modération...


DR.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island