7/10Les fourberies de Scapin

/ Critique - écrit par jaiina, le 24/04/2014
Notre verdict : 7/10 - Pour mieux comprendre Molière ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Qui aurait crû que Scapin pourrait être le héros d'un seul en scène ? Une prouesse de comédien pour (enfin ? :)) comprendre l'œuvre de Molière.

Hervé Devolder nous convie ici à une performance unique : abandonné par sa troupe, il se retrouve seul pour nous jouer la célèbre pièce de Molière, Les Fourberies de Scapin.

Vous l'aurez bien compris, il s'agit ici d'une pièce singulière qui mêle à la fois le texte classique (Hervé Devolder jouant toutes les répliques de Scapin et imaginant celles des autres protagonistes) et des apartés sur les affres de son spectacle. Il nous raconte ainsi comment il en est venu à jouer seul sur scène, ce qu'il est arrivé à son décor (absent !) et à son costume, à moitié fini.


DR.

 

Bref, du classique et de l'original ! Le moins que l'on puisse dire est que Hervé Devolder est totalement engagé et ne ménage pas sa peine : il narre, court, rit, entraîne le spectateur (fait même un peu d'improvisation). On sent qu'il prend beaucoup de plaisir et celui ci est communicatif. Nous nous prenons à comprendre cette pièce, épurée des longues tirades et bien résumées par l'auteur.
Toutefois, quelques petits bémols: si la pièce est enthousiasmante et rythmée, le comédien va parfois un peu trop vite dans ses répliques, sa narration et perd un peu le public. De plus, nous aurions aimé peut être un peu plus de folie. Il fait des apartés comiques (souvent mais pas tous réussis, comme le personnage d'une autre pièce se trompant de pièce...l'effet comique retombe un peu) mais retourne trop vite au texte. Il s'échappe sans y parvenir vraiment. Certains gags mériteraient d'être approfondis, notamment également la (trop) longue description du décor. Plus de concision permettrait d'apprécier davantage la chute. Nous sourions plus que nous rions


DR.

 

En somme, une re visitation décalée de l'oeuvre de Molière, drôle tout en étant (peut être trop) respectueuse et dont les ressorts comiques mériteraient un petit approfondissement.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island