8/10Les lapins sont toujours en retard

/ Critique - écrit par jaiina, le 09/10/2015
Notre verdict : 8/10 - Pour réfléchir sur le sens de la vie et les diktats de la société (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

Une pièce pleine de poésie, de réflexion et un peu d'absurde.

Comme à son habitude, le Théâtre des Béliers Parisiens nous propose ici une pièce bien singulière, sur la quête identitaire d’une jeune fille, Alice, qui se confie à son psychologue. Elle est touchante d’innocence et de pudeur. Elle parle aussi de sa sœur, son exact opposé, une femme forte, désabusée de la vie, des hommes, qui ne croit pas aux contes de fées et à ce que la société cherche à imposer ou transmettre comme valeurs : mariage, enfants…Un choc des mentalités en somme.
Et au milieu, un patchwork de personnages qui les font avancer, réfléchir, se dévoiler.


DR.

 

Les Lapins sont toujours en retard est une pièce originale, décalée, pleine de poésie mais aussi d’humour (le duo Ariane Mourier en espionne choc et Yannick Mazzilli en flic pas très futé fonctionne à merveille). La pièce démarre doucement, de manière un peu (trop) convenue comme une bonne comédie comme on voit tant mais elle prend doucement son envol au fur et à mesure que les personnages avancent, se dévoilent. Il faut un petit quart d’heure pour entrer dedans, bien en saisir le sens. Jouant sur l’absurde, la pièce nous mène lentement mais sûrement vers son but, sans dévier de son chemin, sans déraper alors que le fil est parfois tenu.

En bref, cette pièce est une petite pépite que Krinein vous encourage à venir découvrir.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island