9.5/10Les Misérables en concert

/ Critique - écrit par jaiina, le 05/03/2017
Notre verdict : 9.5/10 - Un chef d'oeuvre à ne pas manquer ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Enfin, la comédie musicale est de retour et elle nous fait toujours autant vibrer !

36 après sa création au Palais des Sports, les 'Misérables' reviennent enfin en France et force est de constater que le spectacle est une vraie réussite.

Si la pièce a connu un grand succès dans le monde entier, se jouant pendant des décennies à Broadway ou Londres, le public français l'a étrangement souvent boudée. Bien dommage et heureusement une session de 'rattrapage' nous est proposée ici pour re découvrir les célèbres et poignantes chansons telles que 'Rouge', 'A la volonté du Peuple' et bien d'autres. Le parti pris est de ne pas remonter le spectacle : point de décor ici, mais trente chanteurs en costume face à un micro au premier plan et un orchestre symphonique derrière.


DR.

 

Le spectacle commence par un Victor Hugo nous narrant l'histoire des Misérables puis les artistes entrent sur scène, au gré de leur rôle, prenant place devant des micros. Mais très vite, nous oublions qu'il n'y a pas de décor : nous vivons l'histoire, ou plutôt les histoires. La puissance des textes, des voix ainsi que les émotions dégagées par les chanteurs nous immergent dans les scènes. En effet, les chanteurs jouent également, leurs visages, leurs corps expriment les sentiments qui les habitent. Ils sont juste statiques. La douleur de Frantine, la rage de Javert, l'amour de Marius et bien évidemment la repentance de Jean Valjean sont parfaitement ressentis par le public. Le fait que les artistes soient en costume d'époque renforce l'immersion dans le Paris du siècle dernier. La scénographie est soignée et participe également à l'ensemble : la lumière vibre au gré des chansons, renforçant l'effet dramatique de l'histoire.

Le choix d'offrir cette comédie musicale en version concert la dépouille des artifices scéniques, qui parfois, dans d'autres pièces, brouillent le message délivré. Ici, le spectateur est confronté aux textes, aux seules émotions, à la puissance vocale des chanteurs. Cette mise à nu est une prise de risque assumée et réussie.

Le choix d'avoir un tel orchestre sur scène, avec l'acoustique du Palais des Congrès, rend hommage à l'écriture d'Alain Boublil et Claude Michel Schonberg. Le public ne s'y est pas trompé lors de la première parisienne, offrant aux artistes une standing ovation de plus de 10 minutes.

Les Misérables se jouent jusqu'au dimanche 5 mars à Paris, puis seront en tournée dans toute la France. Ne les ratez pas!

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island