8/10Le Livre sur la place 2005 - Nancy

/ Critique - écrit par Danorah, le 17/09/2005
Notre verdict : 8/10 - Place aux livres (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Un rendez-vous à ne pas manquer pour tous ceux et celles qui souhaitent s'informer, découvrir de nouveaux écrivains, faire dédicacer leur livre favori ou tout simplement flâner entre les étalages remplis de livres...

Comme tous les ans depuis 1978, la ville de Nancy célèbre la rentrée littéraire en organisant Le livre sur la place, grand salon où se côtoient auteurs, dessinateurs et éditeurs de tout poil... Comme tous les ans ? Non, pas tout à fait : cette édition du livre sur la place n'a pas lieu sur la place Stanislas, comme de coutume, mais sur la place de la Carrière, qui lui est adjacente, ce qui permet aux visiteurs d'admirer une place Stan' fraîchement restaurée et plus flamboyante que jamais.

Hormis ce petit détail technique, ce premier rendez-vous littéraire de la rentrée s'articule autour des événements habituels : on retrouve sous l'immense chapiteau des centaines d'auteurs prêts à dédicacer les livres que vous leur tendez, voire à engager une conversation si la file d'attente ne se fait pas trop longue. Globalement aimables et souriants (autopromotion oblige...), les auteurs semblent se prêter au jeu de bonne grâce. Certains sont assaillis par les visiteurs (c'est le cas de l'incontournable lorrain Philippe Claudel, véritable star du salon), d'autres, moins demandés, prennent le temps de personnaliser une dédicace. Outre les « grands noms » comme Bernard Pivot (président de cette édition 2005) Edmonde Charles Roux (étrangement délaissée par la foule), Françoise Chandernagor ou encore Michel Tournier, répondent à l'appel des auteurs régionaux, des dessinateurs de bandes dessinées, des auteurs pour la jeunesse... Bref, il y en a pour tous les goûts ! Visiblement ravi d'être au contact de ses lecteurs, Eric Liberge, camouflé derrière une muraille de BD - que les visiteurs s'arracheront en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire - dégaine les pinceaux pour accorder à chacun une dédicace unique... et de s'exclamer : « Je n'ai jamais eu autant de "mardi-gras" devant moi, c'est impressionnant ! »

Non loin de là, un espace « détente » propose des bornes d'accès à Internet performantes mais peu nombreuses, ainsi que des rafraîchissements, qui s'avèrent être les bienvenus au vu de la chaleur régnant sous la tente. Outre les stands disponibles dans celle-ci, le visiteur se voit offrir la possibilité d'assister à des conférences, à des débats, et à la remise de diverses bourses et récompenses, notamment la Bourse Goncourt de la biographie, remportée cette année par Thibaut d'Anthonay pour sa biographie de Jean Lorrain. Parallèlement au Livre sur la place se tiennent les journées du Patrimoine, qui sont l'occasion de découvrir - ou de redécouvrir - les divers monuments et musées qui jalonnent la ville. Enfin, l'année 2005 s'inscrit dans le cadre du 250e anniversaire de l'inauguration de la place Stanislas, qui fait de Nancy le théâtre de diverses manifestations sur le thème des Lumières.

Un vaste programme donc, et pas de fausse note pour les organisateurs, qui cette année doivent faire face à une affluence impressionnante. Le livre sur la place s'impose comme un rendez-vous à ne pas manquer pour tous ceux et celles qui souhaitent s'informer, découvrir de nouveaux écrivains, faire dédicacer leur livre favori ou tout simplement flâner entre les étalages remplis de livres... Chacun y trouvera son compte ; cependant, mieux vaut éviter de s'y rendre le samedi après-midi, sous peine de se retrouver pris par la foule et dans l'incapacité d'accéder au moindre livre. A bon entendeur...

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island