Musée des Beaux-Arts : Exposition Jean-Louis Forain jusqu'au 5 juin

/ Actualité - écrit par Luz, le 21/04/2011

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Impressionnisme au Musée des Beaux-Arts : du 10 mars au 5 juin, l’exposition « La comédie parisienne » présente 240 dessins et peintures de Jean-Louis Forain au petit Palais, en partenariat avec Dixon Gallery & Gardens (à Memphis) et la fondation Hermès.

Impressionnisme au Musée des Beaux-Arts : du 10 mars au 5 juin, l’exposition « La comédie parisienne » présente 240 dessins et peintures de Jean-Louis Forain au petit Palais, en partenariat avec Dixon Gallery & Gardens (à Memphis) et la fondation Hermès.


DR.
Né à Reims en 1852, Louis-Henri Forain change son prénom en Jean-Louis, et se fait connaitre avec ses illustrations pour la presse, notamment dans Le Courrier Français, Le Figaro, Le Gaulois, Le Rire et L’Assiette au Beurre. Il tente même de lancer son propre journal à deux reprises : Le Fifre en 1889, et Psst …! en 1898, avec Caran d’Ache et Maurice Barrès.

Après avoir fait la guerre de 1870, il s’établit durablement à Paris, à laquelle il restera attaché toute sa vie : champs de courses ou coulisses de l’Opéra durant la Belle Epoque, scènes de prétoires après 1900, il s’en va peindre la guerre de 14-18 avant de retourner croquer la capitale des Années Folles. Tour à tour caricaturiste et impressionniste, poète et satiriste, il côtoie Verlaine et Rimbaud, Degas et Manet, inspire Picasso et Toulouse-Lautrec… Membre de l’Académie des Beaux-Arts et de la Royal Academy, Commandeur de la légion d’honneur, il s’éteint en 1931, en laissant une œuvre très riche.


Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, nocturne le jeudi jusqu'à 20h.
Fermé le lundi et les jours fériés.

Tarifs
- Plein tarif : 10 €
- Tarif réduit : 7.50 €
- Demi-tarif : 5 €

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island