8.5/10Nausicaä : Centre national de la mer

/ Critique - écrit par iscarioth, le 31/07/2006
Notre verdict : 8.5/10 - La maison de toutes les mers (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 3 réactions

Boulogne-sur-mer est une ville portuaire du Pas-de-Calais. Située sur la cote d'Opale, cette cité possède plusieurs qualités dont celle d'avoir sur son territoire le premier site touristique de la région : Nausicaä, établissement qui se définit lui-même comme un « centre de découverte et d'éducation à l'environnement marin ».

Baiiiillle !
Baiiiillle !
Nausicaä, c'est une espèce de zoo-musée de la mer. Sa première qualité est d'être très pédagogique. Chaque compartiment de Nausicaä s'accompagne de tableaux explicatifs, jamais laborieux, très succincts, expliquant ou complétant simplement ce que les visiteurs découvrent à l'oeil. Nausicaä parle de la mer et des animaux qui y vivent. « Pour l'avenir de la planète bleue, chacun de nos gestes compte » peut-on lire sur le site officiel de l'établissement. Le message écologiste est écrit et diffusé partout dans Nausicaä, si bien qu'on peut être sur la longueur agacé par un certain martelage vert (ou bleu). Des films en 3D (avec lunettes de vision) sont projetés et illustrent bien l'engagement militant de l'établissement. Nausicaä touche à la fois les adultes et les enfants. Les expositions sont conçues de manière à développer une interactivité maximum entre le visiteur et ce qu'il voit. Un travail a aussi été réalisé sur l'environnement sonore et visuel, sur la lumière ainsi que sur la mise en scène. Par exemple, le très attendu bassin de requins est visible de l'extérieur, d'un haut d'un ponton mais aussi plus haut, d'un café suspendu. Les visiteurs peuvent se restaurer tout en jetant un coup d'oeil aux furtifs ailerons qui traversent la surface du bassin. Une fois sur le ponton, il est possible de descendre dans un souterrain, dans lequel les surfaces sont vitrées. Les requins (le plus grand est un requin-taureau de trois mètres), tournoient autour des visiteurs, l'homme et le poisson ne sont séparés que par de grandes baies vitrées.


Autre passage impressionnant, un tunnel entièrement vitré, qui donne l'impression de marcher sur l'eau et autour duquel tournoient plusieurs lions de mer. Nausicaä tire une grande partie de son charme de la proximité qu'il développe entre les visiteurs et les animaux. Il est possible de se rapprocher jusqu'à quelques centimètres d'un caïman (toujours séparé d'une vitre, bien sûr). Le personnel de Nausicaä nourrit ses 35 000 pensionnaires (méduses, poissons, crustacés, coraux...) devant les visiteurs. Des espaces de contact ont même été aménagés, comme ce bassin tactile où vivent des raies, qui peuvent être caressées par le public.


Après deux ou trois heures de visite, on sort complètement apaisé de Nausicaä. Apaisé mais aussi instruit et un minimum alerté. Nausicaä représente l'une des grandes richesses de la région Nord-pas-de-Calais, encore trop souvent et injustement perçue comme un désert culturel.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island