8/10Rupture à domicile

/ Critique - écrit par jaiina, le 02/02/2015
Notre verdict : 8/10 - Jamais une rupture n'a été si drôle (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Rupture à domicile est un vaudeville moderne, distrayant et emmené par des comédiens engagés. Pour une soirée pleine d'humour.

Marc/ Eric est un consultant d’un genre nouveau : il quitte les gens à leur place, selon des scénarios personnalisés. Un soir, il est engagé par Hippolyte pour quitter Gaelle, qui se révèle être son ex qui l’a quitté sept ans plus tôt sans trop de raison. Mais son compagnon actuel, Hippolyte donc, pris de remords tardif et se rendant compte qu’il est encore amoureux de Gaelle, cherche à empêcher Marc de délivrer son message. Les trois protagonistes se retrouvent ensemble pour un dîner haut en couleur.


DR.

 

Cette pièce, de part ses rebondissements et quiproquos est difficile à résumer mais est cohérente, jouée sans temps mort. Les langues se délient progressivement, les caractères se dévoilent au fur et à mesure, les bons mots fusent. Les retournements de situation sont suffisamment nombreux pour que la pièce ne ronronne pas et ne tourne pas trop en boucle (même si quelques histoires secondaires sont peut être superflues, comme Daphné).  

Dans son rôle d’Hippolyte, Benoit Solès incarne le personnage le plus abouti avec ses volte-faces caractérielles : il passe de l’amoureux désespéré au presque goujat avec facilité. Gaëlle, Hélène Seuzaret, est un peu trop effacée au début de la pièce (en incarnant la ‘victime’) mais heureusement, au moment où son personnage risquait de tomber dans une certaine fadeur, l’auteur a réussi à lui davantage de consistance à la fin. Olivier Sitruk interprète quant à lui un Marc/ Eric tel qu’on peut s’imaginer un coach/ consultant : sûr de lui, charmeur, amateur de bonnes répliques. Il aurait gagné un peu à avoir une personnalité moins stéréotypée.


DR.

 

En somme, rupture à domicile est une comédie aboutie, au rythme soutenu et à la construction travaillée, offrant les garanties d’une soirée divertissante et drôle. Elle joue avec les codes du vaudeville tout en les adaptant à notre époque.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island