8/10Salon BD et Livres SF et Fantastique de Liévin - 1ère édition

/ Critique - écrit par iscarioth, le 27/09/2005
Notre verdict : 8/10 - Très bonne première année ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 1 réaction

Les 24 et 25 septembre 2005, à Liévin, dans le Pas-de-Calais, s'est déroulé la toute première édition du Salon BD et livres SF et fantastique. L'événement a eu lieu dans l'un des pôles culturels de l'agglomération : le théâtre Arc-en-Ciel. Habituée aux concerts et aux spectacles théâtraux, l'arrière salle de l'établissement a été très bien aménagée pour l'événement.

Epousant la forme rectangulaire de la salle, les auteurs ont été placés sur toute la longueur de la pièce, au centre de laquelle on a pu trouver une exposition dédiée à Star Wars, constituée assez simplement de figurines. A la caisse, à la sortie de la salle, le patron de Vortex, la librairie BD lensoise abreuvant tous les bédéphiles du bassin minier. Au centre de la salle, deux projecteurs envoyaient aux murs des images des grands classiques de la BD américaine (Silver Surfer, les 4 Fantastiques, Spider-man, X Men...) et franco-belge (Sambre, Sillage, la Trilogie Nikopol, Aquablue...) pour aider les visiteurs à patienter entre les dédicaces.

Lune d'Argent sur Providence, le nouveau projet de Herenguel, dédicassé en avant-première au salon Eric Herenguel, l'auteur de Krän, parrain de cette première édition, qui est venu présenter en avant-première son western fantastique Lune d'Argent sur Providence, était très prisé par les visiteurs. Les auteurs étaient répartis d'un coté ou de l'autre de la salle selon qu'ils étaient romanciers ou dessinateurs. Les auteurs de BD étaient nettement plus prisés que leurs collègues romanciers. Pourtant, il y avait du beau monde dans les deux camps.

Côté BD, on pouvait retrouver Didier Pagot, le dessinateur du premier tome de Pandora Box, Mig, venu présenter en avant-première son troisième tome du Messager, Taduc (Chinaman), Jurion (Anachron), Vanderstraeten (Règlement de contes), Houot (Septentryon), Bouillez (Pest) et Delestret (Lord Clancharlie).

L'ex libris Jules Verne, délivré en fin de visite à la caisse Le rang des romanciers était composé de Xavier Maumejean (La Vénus atomique), Jess Kaan (L'Affaire des Elfes Vérolés), Johan Heliot (Pandemonium), Colin Marchika (La Reine de Vendôme), Jérôme Camut (Malhorne), Ange (Ayesha), Erik Wietzel (Les mirages d'Elamia), Henri Loevenbruck (la trilogie de Moïra), Mélanie Fazi (Trois pépins du fruit des morts), Michel Robert (L'ange du chaos) et Pierre Grimbert (Secret de Ji).

Le seul défaut de cette première édition est la mauvaise mise en valeur des deux expositions proposées. L'expo Star Wars, composée uniquement de figurines, n'avait qu'un rôle décoratif et celle dédiée à Jules Verne, pourtant très bien réalisée, est passée complètement inaperçue en étant « camouflée » dans le hall, au même endroit que les vestiaires.

Ce premier salon de la BD et du livre SF et fantastique de Liévin a été un succès. Espérons que l'expérience soit renouvelée l'année prochaine !

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island