7.5/10Spamalot à Bobino

/ Critique - écrit par jaiina, le 02/11/2013
Notre verdict : 7.5/10 - Pour le plaisir de se replonger dans l'humour Monty Pythons (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Une comédie musicale qui ne perd pas l'esprit des Monty Pythons, avis aux fans : spectacle à ne pas manquer

Les Monty Pythons sur scène, l'humour absurde, le non- sens, l'esprit potache : PEF l'a rêvé et est parvenu à retranscrire ce rêve un peu fou sur les planches. Et l'ensemble forme un joyeux bazar, bien organisé !

Spamalot à Bobino
DR.

Inspirée du film 'Sacré Graal' et adaptée de la comédie musicale britannique lauréate tout de même de trois Tony Awards, la pièce Spamalot offre un délire frais de traits d'humour, situations cocasses, musique, chants, jeux de mots (plus ou moins réussis, ou surtout recherchés) qui rendent hommage et fidélité au film.

La mise en scène est astucieuse car nous assistons bien au combat contre le chevalier noir ou bien le fameux Lapin et évidemment le Roi Arthur est à la recherche du Graal, tout en étant amoureux de la Dame du lac ! Tous les classiques du film sont là. De plus, PEF ne s'est pas contenté de traduire la pièce mais aussi de la franciser et de la mettre au goût du jour avec l'actualité: ainsi, M. Pokora/ Robin des Bois n'est pas épargné (mais toujours dans un esprit bon enfant) ou bien alors, Dieu est ici incarné par le désormais incontournable Omar Sy. La distribution ne mégote pas sur les moyens: chevaliers, danseurs, tout le monde est présent et en force et les costumes sont également soignés.Spamalot à Bobino
DR.
Nous ressentons bien le plaisir des artistes qui se livrent avec dynamisme, sans retenue (ni honte ? :)) pendant deux heures, sans laisser de temps mort et l'ensemble est réussi, la sauce prend bien.

Au rayon des petits bémols, on pourrait être un peu déçu par certains passages chantés. Ils ne sont pas ratés, les artistes se sortent relativement bien du chant mais parfois, on se demande pourquoi chanter et pas seulement parler. L'aspect musical n'apporte pas toujours un plus ou n'est pas complètement exploité. En outre, certaines situations ou jeux tombent un peu dans la facilité alors que la pièce cherche davantage la finesse d'esprit.

Au final, cette pièce ne s'adresse pas qu'aux fans des Monty Pythons mais également à tous ceux qui recherchent à passer un moment sympathique, frisant l'absurde, avec parfois des blagues tirées d'on ne sait où. L'humour british, quoi !

Spamalot à Bobino
DR.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island