9.5/10Speakeasy, au Cabaret Sauvage

/ Critique - écrit par jaiina, le 03/03/2018
Notre verdict : 9.5/10 - Mariage réussi du cirque et du théâtre !

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

MAGISTRAL ! Une magnifique surprise et des prestations époustouflantes !

Le spectacle se situe dans un bar clandestin fin des années 1920 aux Etats-Unis, du temps de la prohibition. La musique, les borsalinos, les costumes (une longue robe fuseau façon Jessica Rabbit), les cigarettes : en quelques instants, le décor est planté, façon Scorsese... Echanges de regards noirs ou langoureux. Pas de doute, on sent qu'il va s'en passer des choses dans ce bar.

Nous assistons à une pièce de théâtre mais muette, où les dialogues sont remplacés par différents numéros de mime et de cirque et qui font ainsi avancer une histoire, elle-même cohérente et structurée.

Six personnages évoluent sur scène: un barman nerveux, un parrain de la mafia avec son garde du corps, sa 'poupée' brune, la chanteuse aguicheuse blonde et enfin, la petite frappe. Pendant une heure, les femmes vont se jalouser et se battre en combats mimés, drôles et impressionnants. Le truand va faire du mât chinois son pré carré, évoluant avec grâce et dynamisme; Il virevolte mais pas juste pour épater le public. Non, pour se battre, guetter...Il défie les lois de la pesanteur et évolue avec une telle facilité qu'on en oublie les efforts que cela nécessite. Le barman, avec ses pirouettes et sa nervosité, apporte une touche d'humour dans cette atmosphère noire.


DR.

 

La roue Cyr n'est pas oubliée et est astucieusement utilisée par le garde du corps comme outil de torture. Impressionnant.

Le Boss n'est pas en reste dans ses prouesses athlétiques, participant aux portés ou bien se battant également sur le mat chinois. Enfin, mention spéciale aux deux femmes, qui évoluent au cerceau pour l'une, en portés (entre autres) avec son amant de parrain, sauts et mimes.

Voilà pour un rapide aperçu des différentes disciplines du cirque auxquelles nous assistons.

La force de ce spectacle est qu'elles ne sont là qu'au service d'un véritable scénario, sur fond de querelles amoureuses dont les affrontements sont réglés au cordeau. Les artistes sautent, tombent, bougent, se battent à une vitesse et une précision millimétrée.


DR.

Au delà de la prouesse technique certaine, les artistes n'oublient pas l'aspect 'théâtre' de l'ensemble: derrière les défis physiques, ils jouent beaucoup avec les expressions faciales et la gestuelle.

Cette pièce est un OVNI, une réussite tant elle marie à la quasi perfection les arts du cirque et le théâtre plus classique.

Un conseil : allez y sans tarder et en attendant, à découvrir les performances de la troupe dans la vidéo bande annonce.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island