7.5/10La vie rêvée des Profs

/ Critique - écrit par jaiina, le 26/02/2014
Notre verdict : 7.5/10 - Nos Profs sont tous des névrosés ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Une œuvre déjantée qui montre un côté de l'Education Nationale jusque là un peu mystérieux...Nos Profs, comme nous les avons rarement vus.

Qui sont réellement nos Profs, une fois qu'ils quittent nos salles de classe ? Comment se passent leurs réunions ? De quoi parlent-ils ?

Autant de sujets que la pièce aborde ici, sous l'angle totalement burlesque et déjanté. Les sept professeurs présentent des caractères volontairement dépeints jusqu'à l'absurde, les traits sont forcés et c'est une fois poussés dans leurs retranchements que les vraies personnalités vont ressortir.


DR.

 

Ainsi, le Principal, l'agrégé Monsieur Hermosin, cherche à remettre de l'ordre dans ce chaos mais on sent chez lui un besoin de reconnaissance, d'asseoir son autorité. Le nouveau professeur brésilien parait avenant, séduisant mais n'en pas moins quelque peu raciste. Telle professeur est une dépressive suicidaire ou bien tel autre un amoureux transi en secret. Et oui, nos Profs sont des êtres (presque) comme tout le monde, avec leurs qualités et leurs défauts, ici traités sous le ton du burlesque. Les personnages sont donc bien tous névrosés mais avec beaucoup de justesse et d'engagement de la part des comédiens (nous retiendrons ici une scène mémorable de kabuki à mourir de rire). Ils osent beaucoup et font souvent mouche. Que ce soit pour réfléchir à une commande de critériums ou bien l'organisation d'une sortie scolaire.


DR.

 Les répliques fusent, sans forcément de fil conducteur mais c'est en même une juste description des réunions qui jonchent notre vie quotidienne...Elles ne sont pas forcément bien écrites à l'avance...

Deux petits bémols toutefois: certains personnages sont plus détaillés que d'autres, certains ont une scène mémorable (Mauricio...) tandis que d'autres sont un peu plus effacés (notamment le prof de sport), ce qui est un peu dommage car il y a de la matière à les exploiter plus, en jouant toujours sur leurs failles.

En outre, il est nécessaire d'aimer le second degré pour apprécier la pièce. Il ne s'agit pas là d'une comédie de boulevard sur la vie des Profs mais de situations décalées et improbables...mais drôles. Cette pièce ne se livre pas facilement mais une fois la clé de lecture trouvée, elle s'avère bien entraînante.

En somme, une pièce bien agréable pour découvrir un nouveau Théâtre, la Boussole, qui a ouvert ses portes il y a une dizaine de jours à Paris.

Chose assez rare en effet actuellement pour être notée, la scène Parisienne se dote d'une nouvelle salle d'environ 300 places, d'un ton contemporain et moderne et il est appréciable de constater que pour son ouverture, elle laisse sa chance à une jeune troupe à l'impertinence prometteuse.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island