8/10AIR, Artifices, Intelligence et Rires

/ Critique - écrit par jaiina, le 11/05/2022
Notre verdict : 8/10 - Une invitation réussie à réfléchir sur notre rapport à la science ! (Ecrivez votre critique)

Tags : rire saint spectacle jeux etienne theatre femme

Un seul en scène abouti qui nous questionne sur notre rapport à la science.

Dans ce seul en scène (à ne pas confondre avec un one man show, où l'humour doit fuser à 100 à l'heure), Guillaume Loublier nous invite à prendre du recul et nous interroger sur notre rapport à la science, au transhumanisme, etc.

Pour cela, il incarne différents personnages: Jacques, un vieux scientifique qui ne croit qu'en les sciences molles (où les sentiments ont toute leur place), Pierre, son opposé, c'est à dire un fervent adepte de la science et de l'augmentation de l'Homme. Et bien d'autres dont nous vous laissons la surprise car ils sont hauts et en couleurs !

Ce spectacle se veut pédagogique et ludique d'où le choix de Guillaume Loublier de ne pas verser dans la conférence scientifique mais d'utiliser à la fois l'humour et le Verbe pour développer son propos.

Ce qui marque d'emblée est la précision de son discours, son choix d'un vocabulaire précis et son sens de la formule adéquat, traduisant une réflexion et une passion poussées de l'auteur sur le sujet du transhumanisme.


DR.

 

Guillaume Loublier ne prétend pas donner de solution mais nous offre de la matière à penser, dans un monde de plus en plus connecté et soumis à la Science. Mais cette hyper connexion ne nous éloigne-t-elle pas d'autrui ? Comme il le dit, entre autres, à force d'avoir des miroirs de plus en plus connectés, d'ajouter des filtres, sommes-nous encore capables de distinguer notre propre visage ?

Au delà de ces réflexions très justement posées, Guillaume Loublier se révèle être un comédien talentueux, capable d'incarner une palette variée de personnages, dotés d'émotions fortes, voire très très fortes. Peut-être que le choix du 1er personnage retenu pour la démonstration de Jacques est-il trop fort car le spectateur n'a pas encore totalement le temps de s'imprégner de sa démarche et s'avère un peu déroutant au début. Léger risque de décrochage.


DR.

 

La scénographie est originale et recherchée: Simone, robot fort sympathique va accompagner notre scientifique Jacques.

En somme, Krinein recommande cette pièce dont l'originalité du sujet et la précision de son analyse rendent ce sujet complexe et contemporain accessible à tous.

Guillaume LOUBLIER sera sur scène tous les jours du jeudi 7 Juillet au jeudi 28 Juillet à 16h35 (relâches les mardis) à l’Espace Alya : 31 bis rue Guillaume Puy 84000 Avignon