9.5/10Times square

/ Critique - écrit par jaiina, le 10/03/2022
Notre verdict : 9.5/10 - Une vraie belle pièce! Rythmée, drôle et touchante (Ecrivez votre critique)

Tags :

Un bijou d'écriture et d'interprétation !

Times square est une de ces pièces où le temps semble s’être évanoui tant nous sommes pris par son rythme et son histoire !

Une jeune aspirante comédienne, Sara Bump, vient demander de l’aide à l'un des meilleurs professeurs de théâtre de New-York, Matt Donovan, pour l’aider à réussir son audition pour décrocher le rôle titre de "Roméo et Juliette", qui aura lieu dans 10 jours.

Mais ce fameux professeur, ex grande gloire de Broadway entre autres, est désormais plus porté sur la bouteille de whisky et le mauvais caractère que sur le théâtre.

Persévérante, elle va tout de même finir par le convaincre et nous allons assister à de sacrées joutes verbales et méthodes d’apprentissages bien originales (réciter un annuaire, etc,.).

La pièce est un bijou d’écriture, les répliquent fusent, les réparties sont parfois bien saillantes. Parfois graves lorsqu’on comprend comment Matt Donovan en est arrivé à cet état de « déchéance », parfois très drôles lorsqu’il nous déclame la scène du balcon version très moderne », et très touchante lorsque Sara et Tyler répetent cette même fameuse scène. Le texte est totalement maîtrisé et la pièce sait alterner différents rythmes pour tenir le spectateur en haleine d'en connaître la suite.


DR.

 

Sans en dévoiler tous les rebondissements, « Times Square » est une pièce à tiroirs : elle nous fait découvrir l’envers du décors du métier de comédien, avec ses peurs, son trac, ou ses méthodes. Elle s’interroge aussi sur les relations familiales, entre frères, beau-père/belle-fille…

Cette réussite tient aussi à la performance des comédiens. Guillaume de Tonquédec n’incarne pas, il est Matt Donovan. Tout en maîtrise, il sait alterner causticité et tendresse, laissant deviner ses fêlures. Son expression corporelle et sa gestuelle toujours précise ajoutent de la crédibilité à l’ensemble. Sacrée gageure pour un comédien si brillant que d’incarner une star déchue. Souhaitons lui un destin bien différent !

Sa partenaire, Camille Aguilar n’est pas en reste de talent et sait lui tenir la dragée haute. Sa volonté, son énergie mais aussi ses bleus à l'âme sont parfaitement retranscrits !

Ce duo est complété par Marc Fayet, en frère qui veut vivre le succès de son procuration et Axel Auriant, un autre « cabossé » de la vie, dont la sensibilité et la gentillesse vont apporter une touche de douceur à l’ensemble.


DR.

Soulignons également la scénographie de ce huis-clos où l’atmosphère new-yorkaise est très bien rendue: une large baie vitrée donnant sur des buildings, le bruit extérieur de cette ville qui ne dort jamais, un appartement dépouillé, à l’image de son propriétaire mais où chaque objet à sa place.

 En somme, Krinein a complètement été conquis par cette pièce, réussie par son écriture et son interprétation magistrale ! A ne pas manquer !