7.5/10Beyond Medusa's Gate, la nouvelle expérience VR d'Illucity

/ Critique - écrit par jaiina, le 10/05/2019
Notre verdict : 7.5/10 - La réalité virtuelle au service d'un vrai escape game

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

La nouvelle salle de réalité virtuelle offre une belle immersion et des énigmes soignées. Nous nous sentons dans un vrai escape game.

Quelques mois après avoir testé le Parc Illucity lors de son inauguration, nous voici conviés à tester un nouvel Escape Game en réalité virtuelle : Medusa Gate’s Beyond, développé en partenariat avec Ubisoft. Cette salle s'inscrit dans l'univers d’Assassin’s Creed Odyssey

Par rapport à l'expérience précédente, le sac à dos a disparu, offrant ainsi un plus grand confort. Nous ne sommes plus équipés que d’un casque et deux joysticks représentant les mains et qui nous permettrons également de nous déplacer via des mini téléportations.

Après une brève introduction (qui nécessiterait une petite refonte car lever la main en cas de problème ne sert pas; il n’y a pas de caméra…) nous expliquant les principes de fonctionnement, nous voici lancés dans le grand bain, accompagnés de nos acolytes (la salle est jouable entre 2 et 4 joueurs).

La première pièce nous offre la possibilité de personnaliser notre avatar, ce qui est sympa et permet de le prendre en main. Puis, nous sommes propoulsés dans la Grèce Antique grâce au programme de simulation Animus.

Comme pour tout escape, nous ne dévoilerons pas trop l’intrigue ni les mécanismes en jeu mais l’ensemble nous a paru plus abouti que 'La Malédiction du Corsaire'. Nous avons vraiment le sentiment de pouvoir coopérer, les interactions avec les partenaires sont bien développées. Les énigmes sont variées (mention spéciale pour l’escalade, avec une impression de retour de force) et parfois fun (ahhh l'arbalète).

Les graphismes sont soignés et participent à une bonne immersion, de même que la musique.


DR.

 

Niveau difficulté, la salle se situe dans un niveau moyen: nous ne restons pas vraiment bloqués mais il faut parfois un peu réfléchir 😊 et l’ensemble peut se résoudre assez aisément en 40/45 mn.

Nous avons testé une version bêta, qui connaît encore quelques lacunes mais nul doute qu’elles seront corrigées d’ici le lancement le 13 mai.

 

En somme, cet escape utilise encore mieux la notion de réalité virtuelle qu'auparavant. Elle n'est clairement pas un gadget mais un vecteur de sensations nouvelles (dans une salle « classique », nous aurions du mal à naviguer sur un tel bateau). Le petit bémol reste le prix, similaire aux salles parisiennes haut de gamme, pour une expérience certes intéressante mais un peu trop « facile ».

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island