8/10Le joueur d'échecs

/ Critique - écrit par jaiina, le 25/06/2014
Notre verdict : 8/10 - Pour littéraires ou non, un classique à voir ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Adaptation réussie du roman de Stephan Zweig, que l'on soit connaisseur ou non. Un beau coup de cœur théâtral.

Je l'avoue, je ne suis pas une grande littéraire mais je me souviens avoir lu et relu le Joueur d'Echecs dans ma jeunesse tant le concept de la folie menée par l'isolement m'avait intéressé. Comment peut on jouer seul aux échecs ? Se mentir, gagner contre soi-même ?


DR.

 

Et quelle ne fût pas ma surprise lorsque j'ai découvert cette adaptation théâtrale mise en scène par Sissia Buggy. Elle réussit le tour de force de nous faire comprendre les sentiments et tourments qui habitent M.B, ancien avocat emprisonné par les Nazis, condamné à l'isolement le plus complet. Un jour, il vole un manuel d'échecs, qui sera sa planche de salut et le début de sa folie.

La pièce se veut très fidèle à l'ouvrage : nous sommes sur le bateau en partance pour le Brésil. Le narrateur ainsi qu'un notable britannique défient le Champion Czentovic, imbu de lui-même, cupide et arrogant. Jusqu'à ce que M.B arrive. La mise en scène est sobre mais efficace. Avec quelques éléments de décors, nous sommes aussi dans les geôles de la Gestapo qu'à bord du paquebot. Nul besoin de comprendre les échecs pour saisir la pièce et son déroulé.


DR.

 

Si le début est un peu long à se mettre en place et les personnages un peu trop caricaturaux (notamment Czentovic, qui a tendance à surjouer son coté froid et méprisant), la pièce décolle véritablement lorsque M.B entre en scène. Joseph Morana restitue bien la dualité et la fragilité de son personnage. Nous sentons bien qu'il est sans cesse sur la corde raide, rongé par son addiction. Il habite totalement son personnage.

En somme, le Joueur d'échecs est une belle pièce contemporaine, adaptation pas évidente mais réussie de Stephan Zweig, qui est accessible à tous et provoque de belles réflexions sur la Folie. A découvrir.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Nous avons testé un 3eme escape game : Les Cobayes de Shutter Island